Archives mensuelles : juillet 2013

Dossier de presse – Le consortium Colas Belgium/CAF : Le tram de Saragosse serait-il le futur tram liégeois ?

Le tram liégeois pourrait prendre les allures du tram de Saragosse. En effet, Colas Belgium/CAF font partie des consortiums qui répondent au marché public du « tram à Liège ».

Ces deux groupes industriels, aux valeurs communes, souhaitent améliorer la mobilité de la Cité Ardente en contribuant à la fabrication et la mise en place du tram à Liège.

IMG_5610

La ville de Saragosse s’apparente à bien des égards à la ville de Liège. Saragosse est traversé par un cours d’eau. Le tramway relie par conséquent les deux rives, traverse le cœur de la ville tout en respectant le caractère historique de cette dernière. La ligne de ce tram est de 12,8 km.

Le tramway de Saragosse, le futur tram de Liège ?

En 2009, CAF s’est vu attribuer la fabrication et la livraison de 21 tramways de la gamme URBOS pour la ville de Saragosse. À plancher 100% surbaissé, chaque rame est composée de 5 modules. Les rames comportent un système embarqué de stockage de l’énergie (ACR) qui autorise à la fois la circulation des trams en l’absence de caténaire entre les arrêts et un gain énergétique sensible grâce à une récupération maximale de l’énergie de freinage. La première rame a été livrée en octobre 2010 et est entrée en service en avril 2011. La partie de la ligne sans caténaire fut, inaugurée en deux phases, en octobre 2012 et décembre 2012. La dernière phase de la ligne, de nouveau avec caténaire, fut inaugurée en mars 2013.

Ce projet du Tramway de Saragosse a été primé comme « Meilleur projet mondial de l’année » par les « Light Rail Awards 2012 ».

Le tram de Saragosse faisait partie d’un plan de mobilité durable. Celui-ci vient compléter les transports publics existants tout en modernisant la ville, en respectant son caractère historique et en reliant les deux rives.

Le tram de Liège pourrait faire partie de la gamme des trams Urbos.

Ces derniers se caractérisent par :

  • Un plancher surbaissé

Urbos est un tramway à plancher surbaissé sur toute sa longueur facilitant l’entrée et la sortie des passagers du véhicule, puisque celle-ci se produit au niveau même du quai.

  •  Un design ambitieux et d’avant-garde

Le tramway peut se convertir en un élément caractéristique et essentiel de l’identité urbaine d’une ville. Il incorpore un design moderne et futuriste, sans être accablant, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur du tramway, tout en garantissant un haut niveau de confort aux voyageurs. Ce design répond aux exigences du SRWT

  •  Un confort et une sécurité orientés passagers

Le confort et la sécurité du passager sont le point de départ de la conception du tramway Urbos. C’est pourquoi le véhicule a été doté de sièges spécialement conçus pour un usage quotidien en transport urbain et tramviaire. Il s’agit de sièges commodes, modulaires, individuels, interchangeables, légers et résistants aux actes de vandalisme.

De plus, tous les tramways Urbos bénéficient de la climatisation et du chauffage pour que l’usager soit toujours à l’aise dans ses déplacements à bord. L’expérience de CAF dans des pays du Nord (Suède, Écosse) et du Sud (Andalousie), sont les garants de la maitrise de CAF dans ce domaine

  •  Une information aux voyageurs

Urbos comporte des indicateurs intérieurs pour tenir les usagers informés de la route ou d’autres aspects du trajet (temps d’arrivée, prochains arrêts, changements…).

 Tram Saragosse intérieur

Les atouts du consortium Colas Belgium/CAF

  •  La création d’emploi à Liège

Le tram liégeois va contribuer au développement économique de la ville. En effet, afin d’assurer la maintenance, le nettoyage, la propreté des abords des lignes… Colas Belgium/CAF créeront des centaines d’emplois à Liège.

  • Un savoir-faire et une expertise complémentaire

Au-delà de leur vision et leurs valeurs communes, Colas Belgium et CAF sont complémentaires dans leur expertise et leur savoir-faire.

Colas Belgium, étant spécialisé dans les travaux routiers, les aménagements urbains ainsi que les infrastructures et CAF, dans la conception, la fabrication et l’entretien de matériels roulants ferroviaires dotés de technologies de pointe de haute fiabilité (trains à grande vitesse, trains régionaux et de banlieue, métros, tramways et LRV, locomotives…).

  • Deux groupes industriels reconnus

Reconnus à l’international, Colas et CAF sont deux groupes industriels dont la réputation n’est plus à faire. Leur expérience repose sur plus d’un siècle d’existence. En Belgique, le savoir-faire de CAF a été reconnu par la STIB qui l’a retenu pour la fourniture de ses rames de métro les plus récentes.

À propos de Colas Belgium

Colas Belgium est spécialisé dans les travaux routiers, les aménagements urbains ainsi que les infrastructures. L’entreprise a développé, autour de son expertise dans le domaine de la construction, de la rénovation et de l’entretien des routes, toutes les spécialités liées à la réalisation des équipements collectifs et des infrastructures industrielles ou tertiaires.

Son organisation en réseau au travers du territoire belge ainsi que son ingénierie de haut niveau permettent à Colas Belgium de prendre en compte les besoins et les attentes de leurs clients privés et publics, qu’il s’agisse d’aménagements urbains, de routes et autoroutes, de tramways, de plates-formes logistiques, de travaux de voiries, de parking…

Colas Belgium se compose de plusieurs entités régionales telles que JMV, ENROVIA-JOURET, VBG, WEGEBO et COTRA. Les diverses entités régionales sont opérationnelles et autonomes. Ces dernières, par leurs implantations locales, assurent une plus grande proximité avec leurs clients.

Colas Belgium regroupe en Belgique plus de 1250 collaborateurs qui, par leurs exigences et leurs compétences, garantissent la qualité des réalisations ainsi que le respect des budgets et des délais.

En 2012, le chiffre d’affaires de  Colas Belgium était de 263 millions d’euros.

Quelques références

Le groupe Colas a participé à divers projets de tramways dans la conception et la mise en place des lignes. Parmi ceux-ci, nous pouvons citer :

  • Reims
  • Nantes
  • Strasbourg
  • Gand
  • Rabat
  • Casablanca
  • Alger
  • Lyon
  • Bordeaux

Cette liste est bien entendu non exhaustive.

Bref historique de Colas Belgium

Fondée en 1929 en France par Shell et la Société Générale d’Entreprises (SGE) pour exploiter le brevet d’émulsion de bitume Cold Asphalt, la Société Routière Colas était à l’origine spécialisée dans la fabrication d’émulsion de bitume et les travaux de chaussées routières.

Dès les années 1930, elle s’implante en Afrique du Nord, en Afrique de l’Ouest et aux Antilles.

S’en suit une internationalisation du groupe qui le conduit à s’installer en 1988 en Belgique sous le nom de Screg Belgium.

Très vite, Screg Belgium rachète « Van Broeckhoven’s Algemene Ondernemingen » (Zolder) ainsi que Wegebo (Bruxelles) et Van Gorp (Wijnegem). Dans la foulée, il crée la société Enrovia (Gaurain-Ramecroix) et regroupe les entreprises liégeoises que sont Matagne et Vandamme.

À l’aube des années 2000, Jouret (Lessines) et Joly (Liège) rejoignent le groupe.

La fusion de Joly avec Matagne et Vandamme, sous l’appellation JMV,est effective depuis 2000 ainsi que, un peu plus tard, celle de Van Broeckhoven et Van Gorp sous le nom de VBG.

Notons encore que l’appellation Screg Belgium disparait en 2006 au profit de Colas Belgium.

Deux carrières de pierres rejoignent l’entité dans les années 2000, BRS (Sprimont) et HLW (Yvoir).

 À propos de CAF

CAF est l’un des leaders mondiaux en matière de fabrication et de fourniture de matériels roulants ferroviaires dotés de technologies de pointe de haute fiabilité.

L’entreprise propose des solutions ferroviaires globales et complètes qui, outre la fourniture et la maintenance de trains, comprennent les études de viabilité, le génie civil, l’électrification, la signalisation, et jusqu’à l’exploitation du système dans certains cas.

CAF offre un large éventail de produits qui couvre toute la gamme de matériel roulant et de composants ferroviaires :

  • Trains à grande vitesse
  • Trains régionaux et de banlieue
  • Métros
  • Tramways et LRV
  • Locomotives
  • Essieux et composants

Son expertise et son développement à l’international dans les années 1990-2000 lui a permis de ne pas être affecté par la crise espagnole actuelle.

Employant plus de 7 000 personnes, CAF s’est également implanté en dehors de l’Espagne, notamment au Brésil, aux États unis et en France. En 2012, il a supplanté ses concurrents et est devenu le leader sur le marché mondial du tram.

Le site de Saragosse, plutôt spécialisé dans le tramway, est l’un des cinq sites de CAF en Espagne avec Beasain, Castejon, Linares et Irun.

En 2012, le chiffre d’affaires de CAF était de plus de 1 721,2 millions d’euros. Le carnet de commandes au 31 décembre 2012 s’élève à 4 941,4 millions d’euros, dont plus de 85% correspondent à des projets à l’international.

Quelques références

CAF a contribué à divers projets de tramway tant dans la conception que dans la fabrication de ces derniers. Parmi quelques références des 5 dernières années, nous pouvons citer :

  • Tramway de Freiburg (Allemagne)
  •  Tramway de Tallin (Estonie)
  • Tramway de Kaoshiung (Taïwan)
  • Cincinatti Street Cars (Etats-Unis)
  • Tramway de Sydney (Australie)
  • Tramway de Cuiaba (Brésil)
  • Birmingham Metro Tramway (Angleterre)
  • Tramway de Debreçen (Hongrie)
  • Houston LRV (Etats-Unis)
  • Tramway de Stockholm (Suède)
  • Tramway de Nantes (France)
  • Tramway de Besançon (France)
  • Metro Tramway de Granada (Espagne)
  • Tramway de Saragosse (Espagne)
  • Tramway de Belgrade (Serbie)
  • Tramway de Séville (Espagne)
  • Tramway d’Edimbourg (Ecosse)

Cette liste est bien entendu non exhaustive.

Parmi ces références on notera, entre autres, que les tramways d’Édimbourg, Cuiaba ou encore Freibourg présentent caractéristiques (longueur de rames) très proches de celles du tramway de Liège.

Par ailleurs, les tramways de Séville, Saragosse, Kaohsiung et Granada sont tous équipés pour opérer sur un réseau comportant une ou plusieurs sections sans caténaire.

Quelques dates clés

  • 1892 – Beasain : reconversion d’une ancienne forge en ateliers industriels pour réparer et monter des wagons.
  • 1987 – Saragosse : Fondation de « Carde y Escoriaza », fabricant du premier tramway construit à Saragosse.
  • 1917 – Fondation à Beasain de « Compañía Auxiliar de Ferrocarriles S.A. » qui a pour activité principale la fabrication de wagons de charge
  • 1971 – 1973 : Construction d’une nouvelle usine à Saragosse.
  • 1980 – 1996 : Réorganisation et modernisation des usines.
  • 1996 – 2000 : Consolidation internationale de la compagnie.
  • 2002 : Inauguration du Centre Technique Intégral de Matériel Ferroviaire.
  • 2004 : Fabrication et livraison du premier train à grande vitesse et à écartement variable et bitension.
  • 2006 : Premier train à équipement de propulsion CAF.
  • 2007 : Première concession de CAF : construction du système ferroviaire suburbain de Mexico.
  • 2009 : Lancement du tramway sans caténaire URBOS.
  • 2011 : Lancement du train à grande vitesse OARIS circulant à 350 km/h.

 

Contact presse

Florence Delvaux – + 32 (0)496 94 45 40 – florence@florganize.com