Archives mensuelles : avril 2014

Dossier de presse – Que faire si je suis confronté à un risque de maltraitance d’enfants ?

Un ouvrage innovant à destination des enseignants pour déceler et orienter de manière adéquate les situations à risque de maltraitance infantile  

Une expérience pilote pluridisciplinaire 

Toute personne appelée, par son activité professionnelle, à s’occuper d’enfants porte une responsabilité personnelle à l’égard de la prévention et de la détection de la maltraitance. 

Pour les enfants en âge scolaire, l’école reste le principal lieu où des inquiétudes concernant le bien-être de l’enfant sont exprimées. Les enseignants sont en première ligne et souvent extrêmement démunis face à ces situations qui les touchent en plein cœur. En effet, leur  formation est essentiellement orientée vers la pédagogie, l’acquisition et la transmission de connaissances dans leur domaine spécifique. En outre, l’intrusion du cadre scolaire dans la sphère privée est souvent mal perçue par les familles. L’enseignant qui ose exprimer ses inquiétudes aux parents ou aux instances de protection de l’enfance s’expose à des réactions agressives de la famille. Il porte une lourde responsabilité à l’égard de l’enfant. 

Les enseignants n’ont aucune formation en la matière, comme l’atteste une enquête réalisée en 2008 par le Ministère de l’enseignement sous l’impulsion de l’AMADE (Association mondiale d’aide à l’enfance) et en collaboration avec la Ministre chargée de l’enseignement supérieur à l’époque, Madame Marie-Dominique SIMONET.

Le comité scientifique de l’AMADE (réunion du 26/11/2008) a dès lors décidé de constituer des groupes de travail en vue de faire des propositions pratiques pour palier à ce manque.

Ainsi, sous l’impulsion du Professeur Hainaut, un groupe de travail pluridisciplinaire se constitue (pédiatre, médecin scolaire, psychologues, psychopédagogues) et décide de lancer une initiative pilote pour créer un outil pédagogique en vue d’améliorer la formation des futurs enseignants en matière de détection et d’orientation des situations de maltraitance infantile auxquelles ils sont confrontés dans le cadre de leur profession. 

Le 7 avril 2011, Le Ministre de l’Enseignement supérieur, Jean-Claude MARCOURT, signe un arrêté du Gouvernement de la Communauté Française octroyant une subvention de 85.000 euros à la Haute École Libre Mosane (HELMo), pour l’année budgétaire 2011, afin de permettre la concrétisation d’une expérience-pilote à destination des futurs enseignants et visant la détection et l’orientation des situations de maltraitance.

Durant 18 mois, un travail de réflexion et d’élaboration du projet a permis de mettre au point un outil pédagogique à destination des enseignants. 

Une trentaine d’acteurs des sphères de l’enseignement et de l’aide à la jeunesse se sont investis pour créer cette aide particulièrement concrète : des conseils, des études de cas, les partenaires adéquats à solliciter…

Cette large mobilisation pluridisciplinaire rencontre de nombreuses demandes qui prouvent bien la nécessité de ce projet ! Les enseignants sont bien souvent désemparés face à des constats ou des soupçons de maltraitance infantile. Beaucoup sont en attente de soutien, de solutions et de lignes directrices pour pouvoir gérer au mieux ces situations délicates. 

L’outil pédagogique      

COVER maltraite emoi_DEF_HD            

L’outil finalisé se présente sous la forme d’un livre comprenant :

  • un syllabus
  • des vignettes cliniques
  • un manuel à destination des enseignants (3 niveaux : maternel, primaire, secondaire)
  • un DVD

 Un site internet permet également l’accès à de nombreuses données : www.maltraite-emoi.be

Cet ouvrage fournit aux futurs enseignants des moyens efficients afin d’identifier des situations de maltraitance infantile et d’y réagir adéquatement.

Concrètement, dans ces différents outils (syllabus, manuels…) sont compilés une série d’informations pratiques, de conseils effectifs et de cas exemplatifs :

  • les différents types de maltraitances et leurs conséquences, des données objectives et générales sur la maltraitance, les signaux d’alertes auxquels chacun peut être attentifs dans le milieu scolaire… ;
  • des conseils et suggestions de marches à suivre : Comment recevoir la parole de l’enfant ? à quoi être attentif ? Quand et comment appeler la direction, le PMS ? Comment parler aux parents ?…
  •  les partenaires à contacter : PMS, PSE, équipe SOS Enfants, SAJ, Parquet (liste et descriptif des fonctions de chacun) ;
  •  les lois en matière de secret professionnel et d’assistance à personne en danger.
  •  des mises en situation à travers des situations-types pour développer les aptitudes à observer, écouter, faire preuve d’empathie, analyser, agir. Ce sont des « vignettes cliniques », différentes en fonction des niveaux (maternel, primaire et secondaire) avec les histoires fictives de Logan, de Rose, de Marion, de Stéphane… On y présente ainsi un contexte familial, un certain type de maltraitance (négligence grave, maltraitance sexuelle, physique ou provenant des autres élèves…) avec des hypothèses formulées, des pistes de réflexion et les pièges à éviter ! Des histoires reconstituées, des exemples de cas que les enseignants sont susceptibles de rencontrer un jour…

 Le DVD reprend quant à lui une série d’interviews éclairantes de professionnels qui apportent leur expérience propre : directeurs d’écoles, professeurs qui ont déjà été confrontés à des cas de maltraitance, juge de la jeunesse, responsable de PMS, médecin…. Autant de représentants des différents organismes qui gravitent autour de l’enfance. Chacun de ces acteurs a un rôle à jouer dans ce processus d’aide et de soutien. On y retrouve également les témoignages de deux personnes ayant subi des maltraitances dans leur jeunesse qui décrivent en quoi l’école les a aidées.

 

L’utilisation de l’ouvrage

Cet outil pédagogique de référence adapté aux 3 formations d’enseignants en Haute Ecole (maternel, primaire et secondaire) sera utile aussi bien aux professeurs de psychopédagogie qu’aux formateurs d’étudiants en section pédagogique, aux enseignants, aux directeurs en fonction, aux agents des centres PMS et PSE.

L’objectif à atteindre est clairement d’améliorer les connaissances en matière de détection et d’orientation des situations de maltraitance infantile.

L’idéal serait que les étudiants qui se destinent à l’enseignement puissent bénéficier de cet outil, pour arriver sensibilisés  dans le milieu professionnel. Enfin, les enseignants seraient mieux préparés pour faire face à des situations de maltraitance en tous genres. Ils auraient un cadastre pour identifier le type de maltraitance subie et y répondre au mieux.

La mobilisation qu’a engendré ce projet, le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de nombreux professionnels, les constats incessants de maltraitance… Autant d’éléments qui soulignent la nécessité de promouvoir cet outil, de faire parler de cette initiative, de poursuivre les démarches et engager des procédures pour intégrer cette « matière » dans les grilles de cours des bacheliers et filiales concernés.

Il est évident que ce projet ne pourra aboutir sans le soutien et la mobilisation des pouvoirs politiques en place.

Il s’agit donc d’investiguer les différents moyens qui pourraient être déployés afin de permettre l’exploitation de cet ouvrage.  Cet outil inédit, créé de A à Z, pourrait bien offrir des bouffées d’oxygène essentielles à de nombreux enfants scolarisés en difficultés…

A propos d’Edi.pro

Fondée en 1998 par la CCI de Liège et Luca Venanzi (administrateur délégué), Edi.pro publie des ouvrages pratiques (livres, lettres d’information, ouvrages à feuillets mobiles) à destination des professionnels (responsables de PME, cadres, décideurs économiques, gestionnaires, professions libérales, enseignants, étudiants…). Cette maison édition édite des ouvrages tant francophones que néerlandophones.

La mobilisation autour du projet

La création de cet outil a nécessité la mobilisation de nombreuses personnes.

Le groupe de travail :

  • Dr M. de WASSEIGE, médecin scolaire et coordinatrice du Centre liégeois de médecine préventive (PSE)
  • C. FOIDART, psychologue (PMS)
  • Pr. H. HAINAUT, pédiatre, ancien chef de service de pédiatrie et fondateur de l’équipe SOS Familles
  • S. LACHAUSSEE, psychologue SOS Familles
  • I. MALEUX, psychopédagogue (HELMo – Sainte-Croix)
  • M. MONVILLE, coordinatrice administrative du projet (CHC-Site Espérance)
  • E. WITVROUW, psychologue SOS Familles

Les intervenants extérieurs :

  • A-M PETRY, maître-assistant en pédagogie et méthodologie à HELMo
  • A. BOSKIN, maître-assistant en pédagogie et méthodologie à HELMo
  • P. DAISOMONT, maître-assistant en dessin et éducation plastique à HELMo
  • A. CINTORI, maître-assistant en langue française à HELMo
  • E. SOTTIAUX, directeur de la catégorie pédagogique de HELMo
  • G. BECKERS, gestionnaire du site et responsable comptable de HELMo
  • R. SMAL, infographiste chez Inforef

 Les témoins et participants au DVD :

  •  J. FRERES, réalisatrice
  • C. MONVILLE, coordinatrice de SOS Familles (CHC-Site Espérance)
  • J. DANIS, directeur d’une école d’enseignement fondamental
  • C. MANS, directeur d’un lycée d’enseignement secondaire
  • S. LACHAUSSEE, psychologue dans l’équipe SOS Familles (CHC-Site Espérance)
  • C. FOIDART, psychologue en centre PMS
  • P. MASSON, médecin scolaire en PSE
  • P. VEGA, conseiller d’Aide à la Jeunesse
  • S. WOLF, substitut du procureur du Roi au Parquet de la Famille
  • L. PASTEGER, juge de la Jeunesse
  • D. MOREAU, directeur de l’Aide à la Jeunesse
  • L. NEUKEMANS, directeur d’école fondamentale
  • V. GRIMONT, institutrice primaire
  • M. HUBERTY, psychologue en centre PMS
  • A. GABRIS, policier en charge des familles
  • N. RADOUX, déléguée au SAJ
  • Christelle et Maïté, témoins

Contacts

 

A propos  de la thématique de la maltraitance

 A propos des questions médicales

  • Dr Martine de WASSEIGE, médecin scolaire et coordinatrice du Centre liégeois de médecine préventive (PSE) m_dewasseige@hotmail.com0474 32 62 81

A propos des aspects pédagogiques de la démarche

  • Isabelle MALEUX, psychopédagogue (HELMo – Sainte-Croix) i.maleux@helmo.be 04 345 00 96

Contact presse

Florence Delvaux – 0496/94 45 40 – florence@florganize.com

Communiqué de presse – Guide pratique Edi.pro – Parlons Affaires !

«Parlons Affaires ! – Le guide de survie de l’homme d’affaires »

« Let’s Talk Business ! – The survival guide for businesspeople »

« Zaken Doen ! – Overlevingsgids van zakenmensen »

Bruno Bernard, Chantal Constant et Florence Dasty

Tout homme d’affaires, directeur des ventes, autre responsable, employé… peut être amené à voyager dans le cadre de sa carrière professionnelle.

Le défi pour ces derniers : pouvoir s’exprimer clairement afin de se faire comprendre. Cependant, maîtriser différentes langues étrangères n’est pas toujours aisé.

Ce guide trilingue (français, anglais, néerlandais), à la fois pratique, illustré et ludique, est destiné à ces hommes et femmes qui voyagent et qui souhaitent renforcer le vocabulaire courant dans l’une de ces trois langues.

Les auteurs de ce livre proposent aux lecteurs des énoncés usuels ainsi que des expressions familières liés à des secteurs d’activité vastes et variés afin de permettre à tout un chacun de s’exprimer clairement dans une des trois langues dans les situations les plus courantes de la vie professionnelle et du quotidien (correspondance, appels téléphoniques, tourisme, transports, services…).

Cet ouvrage se compose de sept grands chapitres :

  • Business
  • Voyages d’affaires
  • Home sweet home
  • En ville
  • Loisirs
  • Transport
  • Divers

Ce guide pratique est le fruit d’une collaboration éditoriale entre la maison d’édition Edi.pro et die Keure.

Informations pratiques

  • Prix : 29 € TVAC
  • ISBN : 978-2-87496-235-6
  • Format : 17×24 cm oblong
  • Nombre de pages : 144

A propos des auteurs

Bruno Bernard

Bruno Bernard est expert en commerce international, spécialiste en commerce extérieur, ex ULg, professeur honoraire European Communication School de Bruxelles – Ecole Française des Attachés de Presse, lobbyiste accrédité au Parlement européen, conseiller du Commerce Extérieur honoraire, cd de l’Alliance des Consultants Industriels Francophones. Il est chevalier de l’Ordre de la Couronne, partenaire de la Chambre de Commerce de Bruxelles pour les Certifications Officielles Halal Européennes, formateur export pour l’Awex, le Cefora, le Forem, l’Agence Algérienne à l’Exportation et l’UBI France. Il est également l’auteur de nombreuses publications économiques dans les business magazines européens.

Chantal Constant

Chantal Constant est professeur de néerlandais et d’anglais dans l’enseignement secondaire inférieur de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Florence Dasty

Licenciée et Maître en Traduction (troisième cycle universitaire) en français, anglais, espagnol et danois Florence Dasty est professeur d’anglais et d’espagnol à la Faculté Warocqué d’Economie et de Gestion de l’Université de Mons – Belgique. Elle est  également organisatrice de conférences, de visites d’entreprises et de séminaires de communication. Elle anime des tables de conversation en anglais pour adultes, en collaboration avec l’association Extension. Enfin, elle est formatrice en français langue étrangère pour hispanophones et anglophones

A propos d’Edi.pro

Fondée en 1998 par la CCI de Liège et Luca Venanzi (administrateur délégué), Edi.pro publie des ouvrages pratiques (livres, lettres d’information, ouvrages à feuillets mobiles) à destination des professionnels (responsables de PME, cadres, décideurs économiques, gestionnaires, professions libérales, enseignants, étudiants…). Cette maison édition édite des ouvrages tant francophones que néerlandophones.

Contact presse : Florence Delvaux – 0496/94 45 40 – florence@florganize.com

Communiqué de presse : «Tout savoir sur les dégâts locatifs : Etat des lieux, valorisation,… » de Pierrre Jammar

COVER_degats locatifs_HD

S’il est vrai que l’immobilier est toujours considéré comme un bon placement par les économistes, pour les propriétaires bailleurs la crainte de voir leur investissement ruiné par l’état du logement est réelle et peut même être un frein.  

Les causes de dégradations d’un immeuble peuvent être multiples, accidentelles ou  résultat de simples négligences : mauvais comportement du locataire, défauts d’entretien… Afin d’obtenir réparation, ces dégâts locatifs doivent être correctement estimés.

En tant que locataire ou propriétaire d’un bien loué, il est souvent difficile de définir la responsabilité de chacun en cas de dégâts. S’agit-il d’usure normale du bâtiment ou de réels dégâts locatifs ? Quelle est la responsabilité de chacune des parties ? Comment trouver un accord qui soit juste ?

Les intérêts des deux parties s’opposent fréquemment : l’un estime que le propriétaire cherche à s’enrichir sur son dos et l’autre se demande comment il pourra remettre son bien en état.  

Par cet ouvrage, paru aux éditions Edi.pro, Pierre Jammar souhaite apporter un guide pratique destinés tant aux propriétaires, aux locataires qu’aux agents immobiliers permettant à ceux-ci de distinguer les dégâts locatifs de l’usure normale du bâtiment mais également de comprendre la loi en la matière afin de résoudre les problèmes qu’ils soient « courants » ou complexes.

Ce livre aborde différentes thématiques telles que :

  • Qu’est-ce qu’un dégât locatif ?
  • Quels sont les différents types de bien concernés (immeubles, logement d’étudiants, logements sociaux, bâtiments commerciaux) ?
  • Quels sont les différents profils des locataires ?
  • Comment choisir un bon locataire ?
  • Qu’entend-t-on par « responsabilité locative » ?
  • Comment valoriser des dégâts locatifs ?
  • Comment réaliser un état des lieux ?
  • Qu’est-ce qu’une garantie locative ?

  

Informations pratiques

  • Prix : 34 € TVAC
  • ISBN : 978-2-87496-266-0
  • Format : A5
  • Nombre de pages : 288 

A propos de Pierre Jammar

Expert et agent immobilier diplômé, Pierre Jammar est connu pour ses principes innovants qu’il transmet avec passion dans les Centres de Formations pour Agents Immobiliers (IFAPME) 

Il consacre la majeure partie de son temps au développement et à la recherche des méthodes modernes qui conduisent les professionnels à évoluer dans leur métier.

Ayant acquis ses compétences durant un parcours académique traversant les champs de l’immobilier, de l’expertise, de la finance, des sciences juridiques et de l’environnement, il reste attentif à l’évolution de ces différentes disciplines, notamment aux aspects pratiques du logement associé au développement socio-économique de notre monde moderne.

Régulièrement présent dans les médias, il anime aussi avec succès des débats et des conférences sur tous les aspects de la pratique de l’immobilier mêlant l’esprit, la sagesse et la philosophie qui le caractérisent.

Pierre Jammar est également l’auteur d’autres ouvrages disponibles dans la même collection : Guide de l’acheteur immobilier L’évaluation des biens immobiliers La répartition des charges entre locataires et (co-)propriétaires.

A propos d’Edi.pro

Fondée en 1998 par la CCI de Liège et Luca Venanzi (administrateur délégué), Edi.pro publie des ouvrages pratiques (livres, lettres d’information, ouvrages à feuillets mobiles) à destination des professionnels (responsables de PME, cadres, décideurs économiques, gestionnaires, professions libérales, enseignants, étudiants…). Cette maison édition édite des ouvrages tant francophones que néerlandophones.

 

Contact presse : Florence Delvaux – 0496/94 45 40 – florence@florganize.com

La cuisine des 5 sens : du potager à l’assiette, des ateliers de cuisine responsable

Retrouver le plaisir d’une cuisine saine, naturelle, équilibrée, savoureuse, généreuse en retrouvant le goût des aliments et en privilégiant les producteurs locaux et les saisons, voilà ce que propose La cuisine des cinq sens au travers de ses différents ateliers donnés à Aubel par Valérie Mostert.

Valérie Mostert

L’alimentation est incontestablement l’un des piliers essentiels du bien-être et de la santé. Chaque jour notre organisme subit les assauts de la pollution, du stress, de la mal-nutrition… Or, notre alimentation est source d’énergie, tant physique que mentale, relationnelle ou émotionnelle.

L’objectif premier de La cuisine des cinq sens est de transmettre les bienfaits d’une alimentation saine, au travers de différents ateliers, qui permettent aux participants d’éveiller tous leurs sens en découvrant des saveurs, des arômes, des couleurs, des textures, des goûts, des parfums… mais également les joies d’un potager. Elle invite tout un chacun à revoir sa manière de consommer afin de s’inscrire dans une démarche plus citoyenne, locale, plus respectueuse de la terre et du vivant.

IMG_2040

En accord total avec le courant slow-food, La cuisine des cinq sens se base sur des produits de qualité et la vaste biodiversité des aliments de la nature pour créer ses recettes. L’ensemble des produits utilisés sont biologiques, de saison et majoritairement locaux. C’est ainsi que les aromates, les légumes, les plantes sauvages proviennent en direct de sa serre et de son vaste potager de plus de 400m² et de culture biodynamique.

Afin de répondre aux intolérances alimentaires grandissantes, toutes les recettes sont conçues sans gluten et sans lait de vache, et conviennent parfaitement aux personnes pré-diabétiques.

Différents ateliers

Valérie Mostert propose trois cycles de formations (12 participants maximum par groupe) à Aubel :

  • Cycle 1 – La biograstronomie au quotidien : Ce cycle permet de faire le lien entre les aspects théoriques d’une alimentation saine et la création de recettes équilibrées, rapides et faciles à préparer. Concrètement, lors de chaque atelier, quatre plats sont cuisinés : une composition terre, une mer, une semi-végétarienne et une végétalienne. Les légumes de saison tout droit sortis du portager de la maison sont mis à l’honneur. Cette formation s’accompagne d’un syllabus de 250 pages reprenant les grandes thématiques d’une alimentation santé.

2014-01-20 12.09.07

  • Cycles 2 – Les ateliers thématiques : Ce deuxième cycle est destiné à tous ceux qui ont suivi une première année de formation et permet de découvrir les moments clés de l’alimentation quotidienne : petit-déjeuner, collation saine, repas de midi, goûter, apéro et repas du soir léger. Tout comme le premier cycle, les recettes sont simples, rapides et réalisées à base de produits frais, de saison, biologiques. Le syllabus accompagnant cette formation reprend les grandes classes des nutriments (vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides gras essentiels, antioxydants,…) avec leurs rôles protecteurs sur la santé et leurs sources alimentaires, ainsi qu’un descriptif détaillé des aliments santé (origines, biodiversité, intérêts nutritionnels, utilisations en cuisine,…).

2014-04-15 12.41.24

  • Cycle 3 – Le voyage culinaire autour du monde : Cette troisième formation invite au voyage (à chaque cours son pays), à la découverte de multiples senteurs et de parfums enivrants… tout en respectant l’équilibre nutritionnel et santé de chaque préparation culinaire. Lors de chaque cours, trois repas complets sont réalisés tant avec des protéines animales de qualité (poisson sauvage et viande biologique) que des protéines végétales diverses. Un apéro et un dessert sont également cuisinés et dégustés.

IMG_1846

L’ensemble des formations se donnent en pleine campagne en Province de Liège, à Aubel. Chaque cycle se compose de 8 formations données une fois par mois (hors vacances scolaires), le jeudi ou le vendredi de 10h à 14h30 de septembre à juin. Les participants peuvent suivre 1, 2 ou 3 cycles, au choix, selon les disponibilités de places.

Le coût de chaque cours s’élève à 65€/cours (soit 520 € par cycle/année). Ce forfait comprend les cours, le syllabus de nutrition, les recettes détaillées, la préparation et la dégustation des plats préparés, boissons comprises (jus de légumes, thés verts et tisanes, vins biologiques). Les différents cycles recommencent en septembre 2014 et les inscriptions se clôturent fin juin.

Pour de plus amples informations : www.cuisinedescinqsens.be.

Les stages résidentiels

Cet été, Valérie Mostert propose des nouveaux stages résidentiels au sein d’un gîte de charme (avec piscines, sauna, hammam, jacuzzi, salle de fitness privés) à quelques minutes d’Aubel. Au programme :

  • 9 cours de cuisine santé/ biogastronomie
  • 4 cours de nutrition
  • yoga au lever
  • danse Nia fin d’après-midi
  • massages énergétiques sur demande
  • visite du potager (de 400m² de La cuisine des cinq sens) en biodynamie

et des moments de partage inoubliables en petit comité (max. 10 inscriptions).

DSC_0338 - 093

Cinq stages d’été:

  • du vendredi 27 juin au lundi 30 juin 2014
  • du mardi 1 juillet au vendredi 4 juillet 2014
  • du lundi 11 août au jeudi 14 août 2014
  • du vendredi 15 août au lundi 18 août 2014
  • du vendredi 19 septembre au lundi 22 septembre 2014

Le prix de ce stage s’élève à 580 €/pers (530 €/pers pour toute inscription à deux). Pour de plus amples informations : www.cuisinedescinqsens.be.

Stop aux idées préconçues

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, manger sainement ne coûte pas plus cher.

Au-delà du fait de prendre soin de sa santé, de s’inscrire dans une hygiène de vie plus saine et de consommer de manière responsable, l’alimentation santé est bien plus saine pour le portefeuille. En effet, en changeant ses habitudes alimentaires, on change ses habitudes de consommation. Le caddy de la ménagère s’allège, certains produits onéreux (biscuits, sodas, viandes, charcuterie et fromage en excès…) font place à d’autres produits (plus de fruits et légumes frais, céréales, oléagineux, protéines végétales…) car les besoins, les envies changent, évoluent… Par conséquent, les dépenses s’équilibrent et peuvent même diminuer.

IMG_5826

A propos de Valérie Mostert

Diplômée en philologie germanique de l’ULC et de Dublin, elle entreprend ensuite un master en Etudes Européennes à la KUL. Elle parcourt l’Amérique latine pendant un an et de retour en Belgique, elle commence sa carrière dans une entreprise américaine où elle coordonne des séminaires et des conférences en management. A la recherche de nouveaux défis, elle se met à son compte pour donner des formations en anglais des affaires et des vidéoconférences.

Passionnée d’écologie, de nature, de cuisine et de biogastronomie, elle passe son temps libre les mains dans la terre au sein de son potager qui ne cesse de grandir d’année en année. De ses récoltes, elle crée des recettes au fil des saisons et découvre le bienfondé d’une cuisine saine et responsable. Sa passion grandissante, elle souhaite aller plus loin dans ses recherches et découvertes : pendant 2 ans, elle entreprend la lecture de dizaines d’ouvrages de médecins et scientifiques passionnés par le rapport entre alimentation et santé. Elle rédige ensuite 2 volumes, condensés de ses recherches, qui deviendront la base théorique de ses formations.

En 2008, elle décide de vivre et de partager sa passion et lance une formation annuelle en biogastronomie afin de partager son savoir-faire et ses expérimentations. Face aux demandes de plus en plus nombreuses de ses clients, elle décline sa formation en trois thématiques (cycle de 3 années) :

  • La biogastronomie au quotidien
  • Les ateliers à thèmes
  • Le voyage culinaire autour du monde

Elle propose également des stages et week-ends résidentiels.

Contact presse

Florence Delvaux – 0496/94 45 40 – florence@florganize.com